actualités

ARM présente les Cortex-A78 et Mali-G78, futures stars des Snapdragon, Exynos, Kirin…

Publié par torrent9officiel


Lors des Arch TechDay 2020, ARM a présenté deux nouvelles microarchitectures CPU. Ici, nous nous intéressons à l’ARM Cortex-A78 et au GPU Mali-G78 qui équiperont les processeurs les plus puissants des smartphones Android de demain.


En 2019, ARM présentait le CPU ARM Cortex-A77 et le GPU Mali-G77. Nous avons retrouvé le Cortex-A77 dans une version personnalisée sur le Qualcomm Snapdragon 865. Quant au Samsung Exynos 990 et au Huawei Kirin 990, ils utilisent en partie des CPU Cortex-A76 de 2018.

Pour rappel, ARM fournit des plateformes prêtes à l’emploi à ses partenaires, dont Qualcomm, Samsung et Huawei par exemple, mais aussi des architectures aux autres acteurs du marché. L’Apple A12 est lui-même basé sur une architecture ARM, Apple est donc un partenaire d’ARM, au même titre que Qualcomm et ses Snapdragon.

ARM vient justement de présenter les ARM Cortex-A78 et Mali-G78, ainsi que le Cortex-X1. Le Cortex-X1 se concentre sur les performances… l’ARM Cortex-A78 succède naturellement au Cortex-A77 et fait la part belle à l’efficacité énergétique. ARM a donc dévoilé deux microarchitectures CPU différentes, ce qui est un changement de stratégie commerciale.

ARM souhaite investir le monde du PC, dominé par AMD et Intel, mais semble également décidé à ne plus vivre dans l’ombre des microarchitectures CPU personnalisées d’Apple. Apple a une longueur d’avance depuis plusieurs années, l’Apple A13 reste encore la puce ARM la plus puissante du marché en 2020.

ARM Cortex-A78 : 20 % de performances en plus

Le Cortex-A78 représente la troisième itération de la nouvelle microarchitecture CPU de la famille Austin d’ARM, le Cortex-76 étant la première. Le Cortex-X1 ressemble beaucoup au Cortex-A78 à deux exceptions près : le Cortex-X1 mise sur la puissance, au détriment de la consommation énergétique et de la surface.

Comme les derniers processeurs d’ARM, il s’agit toujours d’une conception pour les smartphones autour d’un équilibre entre les performances, la puissance et la surface (la taille de la puce). Ce trio est appelé PPA pour Power, Performance and Area.


Globalement, ARM a modifié certains paramètres de l’architecture pour gagner en efficacité sans augmenter les fréquences (et donc la consommation) ni la surface des puces // Source : ARM

Dans l’ensemble, le Cortex-A78 promet une amélioration de 20 % des performances par rapport au Cortex-A77 sans toucher à sa consommation globale.

Plusieurs puces Cortex-A78 équiperont les futurs SoC de Qualcomm, Samsung, Huawei… Cela permet d’entrevoir les gains attendus en performances des smartphones des années 2021 et 2022.

Un nouveau GPU Mali-G78 et un nouveau NPU Ethos-N78

Le GPU Mali-G78 prend en charge jusqu’à 24 cœurs, ce qui, selon ARM, lui permettra d’offrir 25 % de performances graphiques en plus par rapport au Mali-G77 de l’an dernier. ARM a également dévoilé un GPU milieu de gamme, le Mali-G68, une variante du Mali-G78 plus abordable.

Enfin, ARM a présenté une nouvelle unité de traitement neuronal (que l’on appelle NPU) nommé Ethos-N78, qui promet jusqu’à 25 % d’amélioration de performances en plus par rapport à l’Ethos-N77, ce qui devrait se traduire par de meilleures performances d’apprentissage automatique sur les smartphones. Pour rappel, cette puce est utilisée pour certains calculs liés à l’intelligence artificielle, comme la reconnaissance d’images par exemple.



Source link

A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply