News

Comment Bill Gates a profité du COVID-19 pour investir en bourse

Publié par torrent9officiel


Au cours du premier semestre 2020, la fondation caritative Bill & Melinda Gates ne s’est pas montrée fébrile face à la crise. Dans un document rendu public par la Securities and Exchange Commission, il est présenté les centaines de millions de dollars que la fondation se disant humaniste et philanthropique a investis. On y découvre de nouvelles positions fortement centrées sur la tech, parmi lesquelles figurent Apple, Amazon et Alibaba. Un choix qui a commencé à faire parler de lui sur la toile, notamment au sujet d’Amazon, illustre représentant des firmes qui ont profité de la situation tout en affichant une conduite parfois exécrable dans ses mesures de sécurité.

En plus des 40 milliards d’actifs que recense aujourd’hui la fondation Gates, ce sont pas moins de 127 millions de dollars qui ont été placés en action Apple (500 000 actions au total), mais aussi 117 millions de dollars dans Amazon (60 460 actions). Toujours au sujet de la tech et du e-commerce, la fondation Bill & Melinda Gates a montré sa croyance en la plateforme chinoise Alibaba, en achetant plus de 552 000 actions pour un montant de 107 millions de dollars. Twitter et Google font également partie des investissements. Facebook et Microsoft, quant à eux, ne sont pas présents.

Une importante part des actifs de la fondation en bourse concerne Berkshire Hathaway, la société d’investissement dirigée par Warren Buffet auquel Bill Gates fait partie des personnes gravitant autour de la direction. Mais au cours du premier semestre 2020, la fondation Bill & Melinda Gates a réalisé sa plus importante prise de position dans la société de logiciels pour les sciences de la vie et des matériaux Schrodinger. L’achat constitue 6 981 665 actions au total, pour un montant de 301 millions de dollars.

Déjà fructueux, mais discutable

En regardant le cours des différents titres auxquels la fondation de Bill Gates a pris des positions, il en revient que ces capitaux investis sont déjà fructueux. Loin du premier « lundi noir » précédent l’épidémie de coronavirus aux États-Unis, le 9 mars à Wall Street (New York), l’action Apple a rebondi de 25 % après avoir chuté de 15 %. Pour Amazon, la tendance est la même, avec un rebond de 25 % également.

Mais la fiducie n’a pas échappé aux critiques. La fondation, qui est le second plus important financiers de l’OMS, n’avait jamais eu d’actions chez Amazon avant 2020. Son énorme pari à Wall Street, de plus de 17,35 milliards de dollars, s’est tourné en grande partie vers les géants de la tech et du e-commerce. En France, Amazon a connu un mois d’avril et de mai très compliqué avec la justice, suite au manque de mesures de sécurité pour le travail de ses employés dans les locaux.

Mais la fondation pourra se défendre avec son investissement dans la société Schrodinger. Comme le rappelle le site américain The Next Web, celle-ci travaille discrètement sur le vaccin contre la maladie du COVID-19, et a déjà levé plus de 230 millions de dollars à ce sujet. Les 301 millions de dollars investis par Bill Gates au 31 mars dernier ont déjà permis à l’entreprise en bourse de voir son cours augmenter de 62 %. Après avoir été négocié à 43,12 dollars l’action, son cours est aujourd’hui de 70 $. Un gain de 188 millions de dollars théorique, si la fondation venait à revendre ses actions aujourd’hui.



Source link

A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply