actualités

la data se transforme en œuvres d’art sur le climat

Publié par torrent9officiel


À l’occasion de la Journée de l’Environnement ce vendredi, Google Arts & Culture inaugure une exposition en ligne baptisée Heartbeat of the Earth. Cinq artistes exposent leurs œuvres expérimentales conçues autour de la data et des problématiques environnementales.


Une illustration du réchauffement climatique en oeuvre numérique

Une illustration du réchauffement climatique en œuvre numérique // Source : Google Arts & Culture

C’est une idée des plus inattendues. Pour célébrer la Journée mondiale de l’Environnement ce vendredi 5 juin, Google Arts & Culture s’est associé à l’UNFCCC, l’organisme des Nations unies pour le changement climatique, afin de créer Heartbeat of the Earth. Cette exposition en ligne présente les œuvres un peu particulières de cinq artistes venus d’horizons différents, mais soucieux du devenir environnemental de la planète.

Chacun a donné naissance à une création visuelle basée sur des données récupérées. Une seule consigne : illustrer un problème complexe dû au changement climatique en se servant de la technologie, de données réelles et de leur sens artistique. Il en résulte quatre œuvres visuelles et interactives à découvrir.

Élévation du niveau de la mer, empreinte carbone liée à notre alimentation, acidification des océans ou recul des glaciers : chacune se base sur des données tirées de conclusions du rapport phare du GIEC 2018 de l’ONU ou d’institutions scientifiques mondiales (National Oceanic & Atmospheric Administration et l’Organisation météorologique mondiale).

Quatre œuvres à découvrir

L’art et la technologie se mêlent ainsi pour mettre en lumière les dérives environnementales afin de les rendre plus compréhensibles à travers l’image. Loin des habituels graphiques ou tableaux complexes.

Diving into an acidifiying ocean

Cristina Tarquini met en lumière le déclin de la vie marine et propose d’être témoin des effets de la hausse des niveaux de CO2 sur l’océan, de voir les coraux blanchir, les poissons disparaître et les ordures peupler les mers.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

What We Eat

Quel impact à notre consommation alimentaire sur les émissions de carbone ? se demande Laurie Frick. « What We Eat » (Ce que nous mangeons) illustre un chiffre terrible : un quart du changement climatique est causé par la production des aliments. En dessins et en couleur, les données relatives à cette situation prennent vie.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Timelines

Photographe expérimental, Fabien Oefner illustre le recul des glaciers suisses du Rhône et du Trift au cours des 140 dernières années. Il s’est pour cela servi d’un drone équipé de puissantes lumières LED et des images de sa trajectoire pour récupérer des coordonnées numériques transformées en éléments visuels.


L'expérience Timelines de Google Arts & Culture

Timelines, une expérience sur la fonte des glaciers // Source : Google

Coastline Paradox

Timo Aho et Pekka Niittyvirta ont utilisé une carte du monde et Google Street View pour créer leur expérience « Coastline Paradox » (Paradoxe du littoral). Elle permet de visualiser l’élévation du niveau de la mer dans plus de 200 endroits entre les années 2000 et 2300, mais aussi de voir les conséquences que cela aurait sur des personnes susceptibles d’être déplacées.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Heartbeat of the Earth est accessible depuis la version en ligne de Google Arts & Culture ainsi que sur l’application iOS et Android.

A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply