News

La version gratuite de Zoom ne bénéficiera pas du chiffrement

Publié par torrent9officiel


La plateforme Zoom qui avait fait l’objet de nombreuses failles de sécurité vient de prendre une décision qui ne va pas rassurer ses utilisateurs. Éric Yuan, le PDG, a annoncé lors d’une conférence de presse que le chiffrement ne serait accessible qu’à une partie des clients. Mais la majorité des utilisateurs des 300 millions utilisent principalement la version gratuite du logiciel. Ainsi la mise en place limitée du chiffrement tant attendu va certainement décevoir.

La possibilité pour les forces de l’ordre d’accéder aux conversations

L’argument serait  la possibilité pour les forces d’accéder à ces appels si nécessaires et plus particulièrement concernant la sécurité des enfants qui pourrait être victimes de prédateurs sur la plateforme.

Nous ne voulons pas donner accès à cette fonctionnalité aux utilisateurs de la version gratuite, car nous voulons pouvoir travailler avec le FBI et les forces de police lorsque des gens utilisent Zoom dans un mauvais but”, a déclaré Éric Yuan.

Toutefois on peut s’interroger sur les conditions d’accès des autorités au contenu des conversations et si des formalités préalables devront être respectées pour ce faire. La question sur la réelle confidentialité de nos conversations sur cet outil reste encore en suspens, d’autant que plusieurs applications de messagerie comme Whatsapp ont déployé le chiffrement de bout en bout pour tous leurs utilisateurs.

«Zoom ne surveille pas de manière proactive le contenu des réunions et nous ne partageons pas d’informations avec les forces de l’ordre, sauf dans des circonstances telles que les abus sexuels sur des enfants. Nous n’avons pas de portes dérobées où les participants peuvent entrer dans les réunions sans être visibles pour les autres. Rien de tout cela ne changera » a déclaré un représentant de la société dans un communiqué de presse.

En plus des clients payants, certaines associations ou organisations à but non lucratif sensibles pourraient bénéficier de ce chiffrement pour garantir la sécurité des informations échangées.

Victime de son succès la plateforme travaille sur ses points faibles avec le Bureau fédéral des investigations des États-Unis. Plusieurs scandales ont effectivement éclaté : plusieurs comptes ont été vendus sur le darknet en avril dernier et des personnes ont été victimes de zoom-bombing en pleine visioconférence. Plusieurs correctifs ont été apportés pour lutter contre ces mauvaises pratiques notamment la mise en place de mots de passe et de salle d’attente.

Antivirus Bitdefender Plus

Par : Bitdefender



Source link

A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply