News

l’amour de la lecture, le Monde caché des adolescentes – Socialnetlink, le lien vers l’actu IT africaine et des startups

Publié par torrent9officiel

[ad_1]

Depuis quelques années, Wattpad, une plateforme de lecture est devenue le passe-temps favori des jeunes sénégalais en particulier les filles. Ce phénomène se constate au moment où le débat sur le délaissement de la lecture par les élèves et étudiants se pose de plus en plus dans ce pays. Cette application est-elle donc la solution pour réconcilier les millenials et la génération Z avec la littérature ? Des chroniqueurs et lecteurs nous livrent leurs aventures sur ce réseau social.

Si vous voyez une jeune fille scotchée sur son portable dans un « car rapide », à un coin de la classe ou encore à la maison à lire, ne vous y trompez pas. Elle n’est ni sur Instagram ou Facebook mais bien sur wattpad. En effet pour ces jeunes, la lecture se fait en ligne et elles n’ont qu’une seule application à la bouche: wattpad. Sur ce réseau, les utilisateurs peuvent y trouver des chroniques écrites par des écrivains amateurs du monde entier.

Wattpad est un site social d’accès libre créé par Allen Lau et Ivan Yuen en novembre 2006 puis lancé sur le marché en décembre 2006. Son siège social se trouve au Canada plus, précisément à Toronto. Il compte à ce jour 80 millions d’utilisateurs mensuels actifs à travers le Monde (source:Book Squad). Et en réalité la plupart de ces utilisateurs sont des jeunes femmes.

Moyen d’expression et
d’évasion

Etant une plateforme de lecture et d’écriture qui réunit des chroniqueurs amateurs du monde entier, Wattpad est vite devenue en vogue dans les lycées et collèges. Ainsi, très vite, les élèves se sont appropriés de ce site. Fort de cela, la plateforme s’est transformée en une pépinière de talents.  Sur Wattpad, il suffit d’avoir quelques abonnés et de recevoir des commentaires laudateurs pour se prendre pour un génie.

Lire aussi: TIK TOK : Comment réussir sa stratégie digitale chez les adolescents

« Au début c’était juste pour le fun mais à force de voir qu’on s’intéressait à mes écrits, j’ai commencé à le prendre au sérieux », nous révèle Ousseynou Bâ. Ce chroniqueur de 17 ans pense également que la plateforme a une influence sur l’acquisition de connaissances. « Wattpad nous permet de développer nos expressions et la langue mais aussi de découvrir nos valeurs, nos traditions sénégalaises et puis de voyager tout en restant chez soi », confie-t-il.  Certes ce site social permet à des chroniqueurs amateurs de tester leurs capacités mais cela n’enlève rien à l’amateurisme avec lequel ils procèdent comme nous le fait savoir Arame Ndiaye, chroniqueuse sur cette plateforme.

« Wattpad permet à toute personne qui en ressent l’envie, d’écrire. C’est pourquoi nous tombons souvent sur des chroniques avec plein de fautes. Moi-même parfois, par manque de temps, il m’arrive d’écrire comme je le veux sans prêter attention à la grammaire ». C’est l’avis aussi de Fernanda Dramé, lectrice sur Wattpad. « Il y a énormément de fautes dans les chroniques « waatpadiennes » mais au fond ce qui compte pour moi c’est que l’histoire me tienne en haleine », ironise-t-elle.

[wp-rss-aggregator sources="6291"]

Des contenus sexuels

L’application d’origine canadienne a conquis le cœur des adolescentes en partie à cause des romans à l’eau de rose qui sont traités dans les chroniques. Pire, ce sont parfois de véritables histoires à caractère pornographiques qui sont présentés sous formes de chroniques. Ce que regrette amèrement Arame Ndiaye.

Lire aussi: Internet, un outil pour une conscientisation de la jeunesse africaine

« C’est vraiment regrettable de lire parfois sur certaines chroniques des représentations de scènes sexuelles alors que la plateforme est composé en partie de mineurs ». Cette jeune femme de 22 ans a donc fait le choix de ne traiter dans ces chroniques que de sujets sociaux ou des faits d’actualité pour se démarquer de cette tendance « dangereuse ». Fatima Cissé Djimera, 20 ans,  partage aussi ce point de vue. Elle est une ancienne lectrice reconvertie en chroniqueuse. « Avant je lisais ces chroniques représentant des scènes érotiques. Mais plus maintenant. Je n’évoque même pas ce genre de scènes dans mes écrits », fait-elle savoir.

Le sentiment d’être
exploité

Sur Wattpad, plusieurs chroniqueurs évoquent l’exploitation dont-ils sont victimes. C’est le cas d’ Arame Ndiaye, auteure de 7 chroniques. « Nous avons avec Wattpad un problème de deux poids, deux mesures. C’est plus les occidentaux qui en profitent. Les chroniqueurs du canada, de la France et des Usa ont des rémunérations et vendent leurs chroniques alors que nous au contraire, nous risquons même de nous faire voler nos œuvres », argue-t-elle. Plus optimiste Fatima Cissé Djiméra déclare « ne pas y faire attention ». « J’écris juste pour me parfaire. A l’avenir je pense quand même me faire éditer », espère-t-elle.

Et Pourtant Wattpad semble être une application qui pourrait
permettre aux élèves et étudiants sénégalais en particulier et à ceux du monde
entier en général de se perfectionner dans n’importe quelle langue. Mais autant
dire qu’Allen Lau et Ivan Yuen devront penser à ajouter dans les
fonctionnalités, un logiciel de correction automatique des chroniques.

Comments

comments

[ad_2]

A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply