actualités

nous achetons plus de jeux dématérialisés que de jeux physiques

Publié par torrent9officiel


La plupart des éditeurs ont officiellement indiqué que les ventes de jeux dématérialisés représentaient désormais la majorité de leurs ventes. Le jeu physique devient minoritaire.


Un rayon dédié aux jeux vidéo // Source : Micromania

Pour mieux comprendre les tendances d’un marché ou d’une industrie, il faut prendre soin de suivre les changements dans les modes de consommations. Quand on parle d’une industrie culturelle, on pense par exemple au bouleversement apporté par le numérique qui a déjà frappé la musique ou le cinéma de plein fouet. Ironiquement, le jeu vidéo, un média numérique par essence, avait jusque-là résisté à ce changement de paradigme sur console.

Sur PC, les joueurs se sont très vite habitués à se passer des disques physiques au profit des plateformes d’achat de jeux dématérialisés, poussé notamment par Valve avec Steam et les fameuses soldes agressives. Sur console, ce genre de boutique existe aussi depuis le lancement depuis longtemps, mais c’est avec la PlayStation 4, la Xbox One et la Switch que le bouleversement a vraiment eu lieu.

EA, Take Two et Sony confirment la bascule

Lors de la publication de ses résultats financiers, Electronic Arts a confirmé que 52 % de ses ventes de jeux consoles sur les 12 derniers mois s’était fait sur des boutiques de jeux dématérialisés. Comme le rappelle l’analyste Daniel Ahmad sur Twitter, ce chiffre est appuyé par Take Two qui a enregistré un ratio de 55 % sur son année fiscale, et Sony qui a indiqué que 51 % des jeux vendus sur PS4 étaient au format numérique.

Nous avons donc deux des plus gros éditeurs de jeux et le premier fabricant de consoles sur cette génération qui ont désormais vu la bascule se faire entre ventes numériques et ventes physiques. Un changement de paradigme qu’il faudra prendre en compte en changeant de génération de consoles.

Daniel Ahmad confirme par ailleurs que ces chiffres ne sont pas forcément à tempérer en raison du coronavirus. En effet, si la pandémie a forcément favorisé la vente de jeux numérique, les chiffres de Sony et de Take Two datent d’avant le début du confinement, et montrent que la tendance était déjà là, avec ou sans virus.

Un changement majeur en une génération

Car ce bouleversement s’est fait en quelques années sur console, et aura forcément un impact important sur l’industrie. La part de ventes numériques représentait 5 à 10 % en 2013 lorsque la PlayStation 4 et la Xbox One ont commencé à être commercialisées. Cela explique aussi, en partie, l’incroyable levée de bouclier lorsque Microsoft a annoncé des changements importants de politiques en faveur des jeux dématérialisés, au lancement de la Xbox One. Ces changements seraient peut-être plus facilement acceptés aujourd’hui où la majorité des ventes se fait désormais en numérique.


L’évolution du chiffre d’affaires lié au PlayStation Network // Source : Daniel Ahmad

Et les conséquences de ce changement de paradigme se font déjà ressentir dans la préparation de la nouvelle génération de console. À la surprise générale, Sony a dévoilé une «Digital Edition » de sa PS5, et Microsoft devrait bientôt dévoiler une Xbox Series S sans lecteur Blu-ray. La firme de Redmond a d’ailleurs introduit le concept pour les consoles de salon en lançant la Xbox One S All Digital comme test grandeur nature aujourd’hui officiellement disparut du catalogue.

Par ailleurs c’est grâce à cette nouvelle source de revenus, par la commission plus importante touchée sur les ventes numériques, que Sony et Microsoft pourraient réfléchir à un prix plus agressif que prévu pour leurs prochaines consoles.



A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply