News

Revolut lance une offre étendue de cashback

Publié par torrent9officiel

[ad_1]

Revolut veut se trouver de nouvelles sources de revenus, et vient pour cela de faire évoluer son service de cashback. Jusqu’à maintenant, seuls les propriétaires de la carte Revolut Metal pouvaient profiter d’une offre intéressante, avec une remise d’argent de 1 % sur les paiements effectués en dehors de l’Europe. Un service utile pour les expatriés, beaucoup moins pour les clients domiciliés en France.

Sur le modèle capitaliste américain, Revolut a décidé de monter une offre étendue de cashback, où la remise d’argent est négociée avec certaines marques et enseignes en particulier. Loin d’être une nouveauté sur le monde bancaire européen, le service permettra de récompenser la fidélité de certains clients envers des marques, et ouvrir Revolut une nouvelle source de revenus.

Les détails sur Revolut Rewards

Sur son application, on peut d’ores et déjà découvrir les premiers partenariats négociés. On note la présence d’AliExpress, Monoprix, Nike, Grand Optical, Huawei, Orange, SFR, The Body Shop, M&S, Kenzo, RMC Sport, Jules, HP, ou encore Undiz. La néo-banque – qui profite d’une base de données bancaires importante sur chacun de ses clients – met en avant sa technologie qui permettra de sélectionner les enseignes susceptibles d’intéresser chacun de ses clients, selon leur profil.

[wp-rss-aggregator sources="6291"]

« Revolut Rewards » de son nom récompensera les clients sous deux façons. La première concerne une remise traditionnelle, où les clients Revolut accéderont à un code promotionnel activé directement en payant avec la carte bancaire des offres Revolut Premium ou Revolut Metal (la carte gratuite n’est pas concernée par l’offre).

La seconde façon, en « cashback », permettra aux clients de recevoir un pourcentage du prix d’achat directement sur leur compte courant. Revolut précise néanmoins que la période de retour peut prendre jusqu’à 90 jours.

Lancement en France

Revolut Rewards se déploie dès aujourd’hui sur l’application de la néo-banque. L’établissement en profite pour rappeler que la France est le second marché à en profiter, alors que seul le Royaume-Uni (terre d’origine de la fintech) en est aujourd’hui concerné.

Pour le moment, Revolut n’a pas indiqué de date pour la suite de son déploiement sur le reste des marchés européens. De la même manière, il sera intéressant de surveiller si la néo-banque arrive à proposer son service aux États-Unis et au Canada, là où le concept de récompenses à l’achat est devenu roi.

[ad_2]

A propos du rédacteur

torrent9officiel

Leave a Reply